Searched for ""

L’Organic Search dans Google Analytics, c’est quoi, à quoi ça sert et (surtout) comment on l’utilise ?

Version courte

➡️ L’Organic Search dans Google Analytics, c’est tout simplement le trafic qui arrive sur votre site depuis un moteur de recherche (Google, Bing, etc.)

➡️ Il y a plusieurs moyens d’utiliser cette info.

1️⃣ Vérifier que la répartition entre le trafic Organic et celui des autres canaux colle avec ce que vous savez de vos cibles

2️⃣ Examiner l’évolution du trafic Organic Search dans le temps pour prioriser vos prochaines actions

3️⃣ Analyser l’Organic Search par “groupes” de contenu

4️⃣ Examiner les mots-clés qui ont attiré du trafic sur votre site récemment

5️⃣ Evaluer la qualité de ce trafic Organic (en termes de conversion)

6️⃣ Examiner les pages qui attire le plus de trafic depuis les moteurs de recherche

7️⃣ Examiner les pages que consultent vos visiteurs APRÈS la page par laquelle ils sont entrés

💡 Si le sujet vous intéresse, je vous recommande de creuser aussi…

Lire la suite

Les événements dans Google Analytics : mode d’emploi

Version courte

➡️ Google Analytics ne sert pas à grand chose tant que vous n’avez pas paramétré d’objectifs. Or, pour paramétrer certains objectifs, vous aurez besoin de créer des évènements.

➡️ Pour chaque évènement, vous allez indiquer 4 informations.

  • Action = l’action faite par l’internaute
  • Catégorie = pour ranger ensemble les évènements du même type
  • Libellé (facultatif) = pour préciser l’évènement
  • Valeur (facultatif) = pour indiquer quel valeur monétaire vous considérez que cet évènement a

➡️ Vous allez devoir coder ces évènements directement dans le code de vos pages (en JS) ou utiliser un service comme Google Tag Manager.

➡️ Cet article et la vidéo qui l’accompagne vont vous montrer comment faire via Google Tag Manager.

Lire la suite

Hotjar, c’est quoi ? A quoi à ça sert ? Comment on l’utilise ? Le guide

Version courte

➡️ Hotjar est un outil qui complète très bien Google Analytics.

➡️ Là où Google Analytics vous donne des chiffres (sessions, conversions, visiteurs, etc.), Hotjar vous donne….

1️⃣ Des « cartes de chaleurs » (= une carte qui montre les zones chaudes des pages de votre site : les zones et les éléments sur lesquels les visiteurs cliquent ou déplace leur souris)

2️⃣ Des « recording » (= l’outil recompose les visites sur votre site et vous pouvez en regarder la vidéo, comme si vous étiez en train de regarder l’écran de chaque visiteurs)

3️⃣ Des outils pour « sonder » vos visiteurs facilement et directement à l’intérieur du site (que pensent-ils du site, accepteraient-ils de répondre à un questionnaire, ont-ils eu un problème pour acheter, etc.)

➡️ Ces infos sont extrêmement utiles pour améliorer la conversion de vos visiteurs : comprendre ce qui attire l’attention, les passages qui freinent la navigation, etc.

➡️ Hotjar propose une version gratuite (et, contrairement à pas mal d’outils marketing, la version gratuite permet réellement de faite des choses utiles)

➡️ Hotjar ne sert strictement à rien si vous n’avez pas de visiteurs sur votre site.

➕ Le reste de l’article essaye de répondre à un maximum des questions les plus fréquentes : c’est quoi la méthode pour étudier des recording, comment trouver des idées d’améliorations à partir des heatmaps, etc.

Lire la suite

Utiliser Google Analytics pour comprendre d’où viennent les visiteurs : le guide pas à pas

Version courte

➡️ Comprendre d’où viennent les visiteurs sur votre site est la base de Google Analytics.

➡️ Entre autres, ça vous permet de trouver des opportunités pour aller chercher plus de trafic. Et de mesurer si le trafic s’améliore ou non avec le temps.

1️⃣ La « vue d’ensemble » (menu « Acquisition ») est un bon point de départ.

2️⃣ Suivi par : le détail par canal (« Moteurs de recherche », « Réseaux sociaux », etc.) et par source (« Google », « Facebook »)

3️⃣ Et enfin : le détail par « pages de destination » (= par quelles pages les visiteurs entrent sur votre site).

💡 Le nombre de visiteurs est une info intéressante, mais beaucoup moins que le nombre de conversions.

💡 Si vous n’avez pas beaucoup de trafic pour l’instant, oubliez Google Analytics : ce n’est pas lui qui va vous dire quoi faire. Posez-vous plutôt sur ce que vous savez des internautes que vous voulez attirer.

💡 Si vous voulez vraiment creuser le sujet, regardez la formation (gratuite / 10 mini-vidéos) disponible sur You Tube dont le lien est en toute fin de l’article.

Cet article est disponible en version vidéo et en version texte. Choisissez le format que vous préférez.

 

Lire la suite

Le guide d’utilisation Google Analytics 2020 (en français, en pdf et en vidéos)

Version courte
➡️ Un guide simple mais complet pour vous former et vous apprendre à utiliser (concrètement) Google Analytics pour améliorer le trafic sur votre site.
➡️ Je vous recommande la vidéo (elle est plus récente et complète que le .pdf).

Google Analytics est un outil génial indispensable si vous avez un site web. Mais apprendre à s’en servir est une galère sans nom.

Il y a bien une documentation officielle, proposée par Google, mais elle est… Comment dire ?

Ok, disons qu’elle est comme la notice fournie avec votre grille-pain : elle va vous expliquer comment il est construit (ou pourquoi vous ne devez pas prendre un bain avec), mais si vous cherchez des recettes pour commencer à vous en servir, il va falloir aller fouiller sur internet.

Lire la suite

Formations gratuites Google Analytics

Cette page liste les formations, tutos et guides consacrés à Google Analytics que j’ai publiés avec le temps.

Tous sont gratuits et en accès libre.

N’hésitez pas à suggérer des sujets.

Légende
📺 Vidéo
📄 Article de blog
📗 Guide PDF

I/ Les bases de Google Analytics : comment marche l’outil, comment l’installer, le configurer, etc.

📺 Google Analytics en 2 min. Une dizaine de vidéos de 2 à 5 minutes pour maitriser les bases importantes de Google Analytics.

  1. Comment installer Google Analytics
  2. Comment vérifier que Google Analytics est bien installé
  3. Créer les premiers objectifs (la base pour que Google Analytics soit utile)
  4. Les segments
  5. Comment marche Google Analytics, concrètement ?
  6. Les UTMs dans Google Analytics
  7. Les expressions régulières (ou REGEX)
  8. Les filtres
  9. Les évènements
  10. Introduction à Google Data Studio

📄 Checklist configurer Google Analytics : les 35 paramétrages les plus importants, par ordre de priorité

📄 Le compte de démo de Google Analytics (pour s’entraîner ou essayer)

Pour aller plus loin

📄 Comprendre ce qu’est une session dans Google Analytics

📄 Comprendre le taux de rebond

📄 Partages et droits d’utilisateurs sur Google Analytics

📄 Exporter des données de Google Analytics

📄 Les segments expliqués en 4 minutes

📄 Les évènements

II/ Se servir de Google Analytics : identifier quelles infos aller chercher où, comment les utiliser, etc.

📺 Formation accélérée : utiliser Google Analytics pour améliorer son trafic

  1. Intro et présentation de la formation
  2. Quelles infos aller regarder pour évaluer le trafic
  3. Pourquoi le nombre de visiteur sur votre site est une information secondaire ?
  4. Les micro-conversions
  5. La méthode pour évaluer votre trafic
  6. Identifier les priorités pour améliorer votre trafic
  7. Cas 1 : vous avez une stratégie et des premiers résultats. Comment les améliorer ?
  8. Cas 2 : vous avez une stratégie, mais pas encore de résultats. Comprendre pourquoi.
  9. Cas 3 : vous n’avez pas de stratégie. Comment la trouver ?
  10. Conclusion et ressources complémentaires

📗 Quelles informations aller chercher pour améliorer son site web ?

📄 Ma checklist pour auditer un site avec Google Analytics

Pour aller plus loin

📄 et 📺 Comment analyser d’où viennent les visiteurs de votre site ?

📄 et 📺 Comment analyser et exploiter le referral ? (= les visiteurs venus d’autres sites)

📄 Comment analyser et exploiter l’organic search ? (= les visiteurs venus de Google)

📄 Utiliser Google Analytics pour trouver des mots-clés

📄 Not provided : comprendre et contourner cette info que masque Google

📄 Comment se servir de Google Analytics pour le SEO

III/ Ces outils et techniques qui complètent bien Google Analytics

📄 et 📺 Hotjar, un outil gratuit qui complète parfaitement Google Analytics

📄 Des outils gratuits pour analyser vos concurrents et voir leurs stats

📄 Ubersuggest : aperçu rapide

30*60 – Bilan des semaines 3 et 4

Episode 7 I Like This Thing GIF by Star Wars - Find & Share on GIPHY

Ce challenge est toujours aussi fun !

Je me suis un peu dispersé (et je n’ai pas terminé les vidéos que je comptais publier 😅), mais j’ai encore beaucoup appris.

Résultats

Deux vidéos mises en ligne. Pas grand chose à en dire : elles ont exactement le même modèle que la première.

(Je parle très très vite. Ne faites pas attention :D)

Je ne suis pas encore satisfait, mais j’ai une bien meilleure idée de “où” je veux arriver avant la fin du challenge

1/ Je sais où je veux aller en terme de voix

Je me suis avalé plusieurs heures de vidéos de training, tuto, how-to et ecourse… pour cerner ce que j’aime et ce que je n’aime pas.

Sur des points génériques (Quelle tonalité ? Quel rythme ? Être sérieux ou s’autoriser un peu d’humour ? Voix plus grave ou plus aiguë ?)

Mais aussi sur des détails qui peuvent avoir l’air insignifiant (Comment commencer une vidéo ? Introduction ou pas d’introduction ? Se présenter ou non ? Rentrer immédiatement dans le sujet ?)

Je suis tombé sur de très bonnes vidéos de coach, expliquant comment améliorer sa diction, ouvrir un peu son éventail, trouver sa voix.

Je proposerais une sélection à la fin du challenge, mais en attendant, je vous recommande de regarder au moins cette vidéo-ci : ludique et intéressante.

Votre voix vous pourrit la vie ?

Activez les sous-titres (1) puis choisissez la langue “Français” dans “Paramètres” (2)

2/ Je sais ce que je veux en termes d’image.

Je veux ajouter des clips “Live action” (= filmer le monde réel, au smartphone, à la caméra ou à l’appareil photo).

Le gros de mes vidéos restera du screencast (= filmer l’écran) ou de l’animation (= l’image est créée au montage), mais je veux ajouter au moins des introductions en live action.

Ça me parait important pour donner un peu d’humain, de rythme… mais aussi de crédibilité (prendre le temps de se présenter, donner du contexte, rassurer sur le fait que la vidéo ne sort pas de nulle part…)

Next ?

J’ai la trame et les scripts des 5 prochaines vidéos.

Ces vidéos sont un peu particulières : pour le coup, il s’agit d’une vraie formation complète et cohérente. Les 5 vidéos se suivent et constituent un “cours”.

Il m’a fallu un peu de temps pour réfléchir au découpage idéal.

  • Quels sujets aborder ? Quels sujets laisser de côté ?
  • Dans quel ordre ?
  • A quel moment arrêter une vidéo et en démarrer une nouvelle ?
  • Quand montrer l’écran et quand montrer un schéma ?
  • Quels supports visuels et quels exemples réels utiliser ?
  • Etc.

Des questions qui peuvent avoir l’air évidentes (surtout pour quelqu’un qui travaille dans le contenu depuis 12 ans)… mais, pour être honnête, j’ai énormément appris sur le monde du training et de la formation (pour adulte) ces derniers mois.

Au passage, je recommande fortement ces deux excellents bouquins si le sujet vous intéresse.

J’ai donc pris le temps (pour cette première formation) de bien découper le contenu.

Tout est prêt. J’ai hâte de tourner ces vidéos et de les monter !

Learnings

  1. J’ai trouvé le bon setup pour gérer l’enregistrement du son (coût total 27€… versus les quelques centaines d’euros recommandés dans beaucoup de tutos) 💰
  2. J’ai le setup pour filmer / enregistrer / monter. Voici le détail 🧰
  3. J’ai énormément appris sur la composition et le cadrage (pour ce type de vidéo) 🎬
  4. Je suis assez surpris par les premières statistiques des vidéos 💡

1/ J’ai trouvé le bon setup pour gérer l’enregistrement du son (coût total 27€… versus les quelques centaines annoncées par beaucoup)

Nombre de tutos sur la toile recommandent du matériel à plusieurs centaines d’euros.

Des micros Shotgun (170€)

Des enregistreurs portables (200€)

Des micros USB quali (à partir de 140€)

Ok, c’est probablement justifié pour les futurs cinéastes / acteurs de doublage…

Mais un simple micro Lavalier à 30€ (branché sur le smartphone) fait largement le travail.

J’ai aussi testé quelques bricolages pour optimiser le son et réduire l’écho (là encore recommandé par nombre de tutos)

La qualité est largement suffisante. Et je vais pouvoir utiliser ce micro pour enregistrer du Live action Et du Screencast (ce qui serait plus compliqué avec un micro USB).

Et, du coup, avec ce dernier morceau et les premiers tests de live action faits ces derniers jours, j’ai enfin une idée précise…

2/ Du setup pour filmer / enregistrer / monter. Voici le détail

Enregistrement son : Micro lavalier à 30€ sur Smartphone avec App WavePad Audio (free)

Enregistrement vidéo : mon Smartphone datant de 2015 (Honor 7) avec App “Camera HD” (free)

Je serais curieux de tourner avec un reflex (pour voir l’impact sur la qualité de l’image, pouvoir créer des effets de background flou, etc.), mais ça ne me paraît absolument pas nécessaire comme investissement.

Eclairage : lumière naturelle (j’ai la chance d’avoir un appartement particulièrement lumineux. Je basculerais sûrement à terme sur de l’éclairage artificiel, mais ce n’est pas pour tout de suite.

Enregistrement de l’écran : OBS studio (free)

Montage : Da Vinci Resolve (free et extraordinaire Oo)

Bande-Son / Templates d’animation / Pack d’icônes animés / Illustrations : j’utilise pour l’instant des ressources gratuites et libres de droit, mais je jetterais probablement un coup d’oeil à des sites de ressources comme l’excellent MotionArray.com.

Coût total du setup : 30€.

Je suis assez surpris par les premières statistiques des vidéos 💡

J’ai volontairement commencé par faire des versions vidéos des articles les plus vus sur mon blog.

Je me suis dit : plus de visiteurs = plus de statistiques sur les vidéos = plus vite des idées pour améliorer le résultat.

Avec le recul, ce n’est pas une bonne idée : certains sujets se prêtent moins au format vidéo.

Comparez les statistiques de ces deux vidéos

Vidéo Qu’est-ce que le referral ? Hotjar, à quoi ça sert et comment ça marche
Cible Visiteurs qui cherchent juste une réponse simple “Ok, c’est quoi la définition ?” Visiteurs qui ont envie de voir comment marche le logiciel, à quoi l’interface ressemble, etc.
Mise en ligne le 31 mai 7 juin
Nombre de visiteurs de l’article 501 vues 132 vues
Nombre de vues comptées par YouTube 11 vues 12 vues
Ratio “Vues YouTube / Vues de l’article” 2.2% 9.1%
Durée moyenne de visionnage 3:18 / 6:48 (48,8 %) 5:34 / 11:06 (50,2 %)

Après coup, cela parait assez évident. Mais c’est toujours intéressant de se le rappeler.

Pour les curieux, voici une carte de chaleur montrant comment les internautes interagissent avec chacune des 3 vidéos publiées à date.

Vidéo 1 : Qu’est-ce que le Referral ?

https://insights.hotjar.com/h?site=1410897&heatmap=6048612&token=7c76b14e56e0b5df051785407f79dcf9

Vidéo 2 : D’où viennent les visiteurs de votre site ?

https://insights.hotjar.com/h?site=1410897&heatmap=6048614&token=f104644d8c357f2d76a36247f99947f2

Vidéo 3 : Hotjar, le guide complet

https://insights.hotjar.com/h?site=1410897&heatmap=6048615&token=b865aa4cd9c012590580d697d613d572

Programme du prochain sprint

Avoir publié la formation complète de 5 vidéos.

  • Avoir au moins un passage en live action
  • Utiliser au moins 5 animations

C’est parti.

Jimmy Fallon Reaction GIF by The Tonight Show Starring Jimmy Fallon - Find & Share on GIPHY

30*60 – Bilan des deux premières semaines

Ce challenge s’annonce aussi stimulant que le précédent. Et peut-être encore plus fun.

Eric Andre Button GIF by The Eric Andre Show - Find & Share on GIPHY

Pour ce tout premier sprint, je me suis surtout concentré sur la recherche, les tests, les bidouillages et l’expérimentation (plutôt que de chercher à créer autant de vidéos que possible, sans savoir ce que je faisais).

Je voulais prendre un peu le temps de comprendre et de comparer…

  • quel types de vidéos existent,
  • quels moyens (matériel, logiciels, expertises, etc.) demande chaque type,
  • comment obtenir un son propre,
  • comment rédiger un script engageant,
  • etc.

Bref, prendre le temps de poser les bases.

Voici la première vidéo.

Le rendu est encore assez amateur.

  • Je n’ai pas trouvé ma voix (ça manque encore d’engagement et de pêche tout ça).
  • Pas d’animations à proprement parler.
  • Il manque une introduction (ou au moins des passages) en live-action (= des passages réels, filmés au smartphone ou avec un appareil photo / une caméra).
  • Je n’ai pas réussi à “boucler” proprement la musique de fond pour qu’elle “colle” avec la fin de la vidéo.

Mais c’est justement tout l’intérêt de ce type de challenge.

Pouvoir monter une base acceptable en prenant son temps (il n’y aucun enjeux, aucun risque et aucune pression : je n’ai pas besoin d’un résultat).

Puis faire évoluer cette base progressivement pour rajouter ce qui manque.

Prochaine étape justement, améliorer ces points.

Challenge Accepted GIF by memecandy - Find & Share on GIPHY

Temps utilisé

Temps utilisé : 1330 minutes (22,2 heures)

Temps prévu : 420 minutes (7 heures)

Challenge completed ✅

Oui, le temps a explosé (le côté fun de démarrer un nouveau projet + le temps passé à regarder des vidéos et des tutos). Mais je n’ai aucun regret. Je n’ai honnêtement pas vu les heures passer.

Voici littéralement les questions que je me suis posées (dans l’ordre) et les réponses que j’ai trouvées.

Voici un fichier Gsheet qui recense mes bookmarks favoris : des ressources particulièrement intéressantes que j’ai mise de côté. Les pictos 🔗 dans l’article ci-dessous indiquent qu’un ou plusieurs bookmarks de ce fichier traitent justement de ce sujet.

Quel objectif ?

Al Murray Arrow GIF by HISTORY UK - Find & Share on GIPHY

Je le répète tout le temps (dans mes articles, à mes collègues, etc.), mais un projet doit avoir des objectifs clairs.

C’est la base. Et c’est encore plus important quand on parle de contenu.

Si on ne sait pas clairement pourquoi on fait les choses et quel résultat on veut atteindre, l’exécution va être une plaie.

On va se poser des questions ou se perdre en discussion (“On fait ça ou ça ?”) à chaque fois qu’un choix va se présenter : choisir des couleurs, une tournure de phrase, un cadrage, une voix, une identité, etc.

Alors que si on a un objectif clair, les choix deviennent d’un seul coup beaucoup plus simples.

Alors, mon objectif =>

Ces vidéos sont une fin en soi.

Je veux investir au moins 30 minutes tous les jours pendant 60 jours. Rien de plus.

En temps normal, j’ai horreur des objectifs “Produire du contenu pour produire du contenu”, mais là c’est justement l’idée.

Je veux me mettre à la vidéo pour :

  • être capable d’en créer moi-même (et être capable de créer des e-courses efficace)
  • voir jusqu’ou je peux aller (en terme de résultat de finition), avec quel investissement
  • voir quel type de résultats les vidéos permettent d’atteindre (SEO, temps passé sur les articles du blog sur lesquels elles sont publiées, nombre d’abonnés sur YouTube, engagement sur les réseaux sociaux, etc.)
  • éventuellement à terme pouvoir créer un guide “se mettre à la vidéo quand on a 0 expérience”

Donc, pour chaque vidéo, je reprends simplement les priorités que je suis lorsque j’écris sur mon blog :

  • Tacler des sujets qui répondent à des pains réels de mon audience (“webmaster débutant à confirmé qui veut améliorer son marketing de contenu de manière pragmatique”)
  • No bullshit. Dire les choses. Éviter de se perdre en jargon ou en baratin.

Quelles ressources ?

Construction Equipment GIF - Find & Share on GIPHY

Je veux être le plus lean possible. Le moins d’investissement possible. Eviter l’effet “j’achète plusieurs centaines d’euros de matériel dès le début, non pas parce que j’en ai besoin, mais pour le côté fun.

Monter progressivement. Et voir quel résultat je peux obtenir avec quel investissement.

Quelle thématique ?

Vu l’objectif et les ressources, je vais commencer par des sujets que j’ai déjà traités sur le blog.

  • Je connais bien ces sujets.
  • La phase “recherche d’information” est déjà faite.
  • J’ai une base solide qui va m’aider pour le script.

Bonus : j’ai déjà du trafic sur certains de ces articles = je vais pouvoir montrer très vite ces vidéos à des internautes et voir si elles marchent ou non.

Thématiques :

  • Google Analytics
  • Content Marketing
  • (éventuellement à terme) Mes articles sur medium.com sur le developpement perso ou sur l’écriture

Quels sujets ?

Je vais donc commencer par les articles du blog les plus lus ET dont le sujet passerait bien en vidéo.

Rapide export de la data dans Google Analytics.

Un poil d’orga

Je me suis rapidement monté un dossier dans Google Drive…

…puis un Dashboard monté en 15 minutes pour suivre l’avancement, noter rapidement le temps vs ce qui a été fait chaque jour, les ressources intéressantes à garder sous le coude, etc.

Je sais : ce genre de support, ça paraît souvent overkill. Surtout pour un side-project.

Mais je peux vous garantir que c’est justement le fait d’avoir cette petite base organisationnelle en amont qui fait gagner énormément de temps plus loin dans les projets.

Quel type de vidéo choisir ?

J’ai re-parcouru rapidement des vidéos que j’apprécie (e-course qui m’ont marqué, vidéos dans ma playlist “J’aime” sur YouTube, vidéos dans mes bookmarks, etc.).

🔗 J’ai aussi consulté quelques articles et comparatifs sur le sujet (quels sont les types de vidéos, Live action vs Animation, etc.).

Objectif : me faire une idée du type de vidéos possibles (et du niveau que je veux viser dans un premier temps).

Verdict ?

Pour les premières vidéos, je pars sur du screencast = filmer l’écran de mon ordinateur pendant que je parle au micro (pour montrer comment j’utilise un logiciel comme Google Analytics ou en déroulant une présentation powerpoint, comme lors d’un webinar)

Solution écartées

Le live Action (= se filmer soi même avec un smartphone, une caméra, etc.)

A oublier dans un premier temps. Beaucoup de complications :

  • L’acteur (tenue, position, gestuelle, coupe de cheveux, etc.)
  • L’environnement (avoir un fond pro et clean)
  • La lumière (matériel)
  • Le matériel (micro, caméra, etc.)

… pour trop peu de valeur ajoutée.

🔗 Plusieurs articles très intéressants sur les avantages / inconvénients du Live Action par rapport à l’Animation (= éléments animés à l’écran) qui me confirment que le screencast est plus intéressant pour ma thématique. Mais qu’il serait aussi intéressant d’ajouter des passages Live Action à terme.

Animation / Motion Design / Etc. (= par opposition au live action, le contenu est animé au montage).

Même verdict que le live action. La montée en compétence nécessaire est trop importante. Commençons petit.

Doodling / Whiteboarding = logiciel qui “anime” automatiquement le contenu. Il “suffit” de placer les éléments (textes, images, etc.) et le logiciel fait apparaître une main qui réalise l’illustration.

J’ai fait quelques tests sur les outils les plus connus, mais je ne suis pas convaincu.

Quelle identité visuelle ?

“Je pars sur du screencasting” + “Rester le plus lean possible” = j’ai téléchargé un thème .ppt sur SlidesGo après avoir épluché

  • https://slidesgo.com/ 
  • https://www.slidescarnival.com/ 
  • https://graphicmama.com/blog/free-google-slides-templates/ 
  • https://slidesgala.com/ 
  • https://slidemodel.com/google-slides/ 
  • https://slidesmania.com/ 

Avec ou sans intro ?

Un paquet de vidéo “How to” et “tuto” sur YouTube commence par un clip d’introduction : un jingle, une version animée, etc.

Cela donne peut-être un côté plus “pro” (ou ça aide l’auteur de la vidéo à construire sa marque), mais en tant qu’utilisateur, je trouve ça pénible.

Je ne supporte plus les vidéos où on doit subir près d’une minute d’intro (+ présentation du channel + présentation de l’auteur + appel à commenter / s’inscrire / aimer la vidéo) avant d’avoir la moindre information intéressante.

A terme, je bidouillerais probablement une intro simple et courte, mais en attendant, c’est du superfétatoire.

Quel logiciel de montage et de screencast utiliser ?

Je me suis enfilé plusieurs benchmarks (🔗) pour comprendre les différence majeures entre les outils.

J’ai la chance d’avoir pu utiliser Camtasia dans mon job (outil pas donné, mais simple à utiliser + riche en tutos hyper clair).

La solution que je recommande (de très très loin) est complètement gratuite.

Pour le screencast : OBS. Solution gratuite, Libre et Opensource (que YouTube recommande pour les live).

Le logiciel fait parfaitement le travail, sur Mac comme sur PC.

Runner-up :

  • Screencast O Matic : pris ridicule (quinzaine d’euros par an), très simple à utiliser sur Mac et PC, et vient avec un logiciel de montage (limité, mais suffisant pour des vidéos très simples)
  • Quicktime, installé par défaut sur les ordinateurs Mac, fait lui aussi le travail.

Pour le montage : mon coup de coeur, très loin devant les concurrents “Da Vinci Resolve”.

  • Aussi simple à utiliser que Camtasia mais encore plus complet
  • La version free sans aucune limitation Oo (la version payante amène des fonctionnalités qui sont sûrement très intéressantes pour des usages avancés mais overkill en ce qui me concerne)
  • L’outil vient avec plusieurs tutos et vidéos de prise en main clairs et pratiques
  • Le logiciel est suffisamment connu pour que je puisse trouver facilement des packs de ressources à télécharger (animation pré-fabriquées par exemple)

Quel matériel ?

Mon ordinateur de bureau pour screencaster / monter les vidéos.

Pour le son, j’ai fait plusieurs séries de tests en mélangeant les appareils (mac / PC / Android), les micros (micro par défaut du mac, micro sur mon casque Sony, micro du smartphone) et les logiciels.

C’est le smartphone qui a donné les meilleurs résultats.

J’ai enregistré le son des 2 premières vidéos avec mon android : le téléphone posé sur le bureau enregistre le son pendant que l’ordinateur enregistrait l’image à l’écran.

Pour les prochaines vidéos, je vais prendre un micro cravate.

Je le brancherais sur l’ordinateur pour enregistrer le son et la vidéo en une seule fois.

La plupart des benchmark / tutos que j’ai pu voir recommandent de partir sur un micro USB comme le modèle “Yéti” qui est souvent revenu dans ces articles (soit le micro est très bon, soit leur tream marketing est très forte)

Je préfère partir sur un micro-cravate : après test, la qualité me paraît largement suffisante. Et, comme ça, j’aurais le même son pendant les screencast et pendant les clips filmés en live action.

Pour optimiser le son, et après plusieurs tutos très intéressants sur le sujet sur YouTube 🔗, j’ai bricolé un peu mon bureau lors des enregistrements au smartphone pour atténuer les bruits parasites

  • coussins contre les murs
  • drap épais posé sur le bureau
  • couette scotchée sur les murs

Ce bricolage prend 5 min mais améliore nettement la qualité du son.

Quelles étapes pour produire les vidéos ?

9 étapes pour réaliser chaque vidéo.

  1. Le sujet : définir précisément la question à laquelle répond la vidéo
  2. L’objectif : à la fin de la vidéo, je veux que le spectateur sache… puisse… etc.
  3. Trame : quelles infos il faut que j’amène, dans quel ordre, etc.
  4. Le script : mot pour mot
  5. Les slides de présentation
  6. Screencaster
  7. Montage
  8. Publier la vidéo
  9. Monitorer les résultats / commentaires pendant quelques semaines

Avec ou sans script ? Le mémoriser ou improviser ?

Pour la première version “brouillon” de la première vidéo, j’ai lu tel quel le script. Et le résultat ne m’allait pas.

Le texte était correct. Je l’avais écris en gardant en tête qu’il s’agissait de vidéo et pas d’un article de blog. Je l’avais relu à voix haute puis retouché plusieurs fois pour qu’il passe bien.

Mais le résultat final manquait… je ne sais pas… d’énergie. D’enthousiasme. Trop mécanique.

C’est peut-être simplement parce qu’il s’agissait de la première vidéo (beaucoup de choses à gérer en même temps : lire le script, faire les manip’ à l’écran, faire attention à la qualité du son, etc.).

Mais je ne suis pas convaincu que “lire le script” est la bonne solution pour moi.

Sur la version finale de la vidéo, j’ai donc essayé “sans script”.

J’ai simplement relu les points importants du script avant et j’ai lancé l’enregistrement sans avoir le script sous les yeux.

Je dû m’arrêter à quelques reprises pour relire le script (parce que la tournure qui me venait spontanément à l’esprit tête ne m’allait pas).

J’en suis sorti avec 13 minutes d’enregistrement pour 6 minutes de vidéos. Mais le montage s’est fait assez facilement et la tonalité me paraît meilleure.

Je vais continuer les tests dans les prochains sprints et voir quelle approche me convient.

Fond musical ?

Je n’étais pas chaud pour mettre un fond musical. Complication supplémentaire. Et risque de distraire l’internaute, non ?

Mais j’ai remarqué que nombre des tutos sur la vidéo que je m’avalais utilisaient un fond musical permanent.

J’ai fait un test (j’ai téléchargé une bande sonore gratuite et libre de droit sur Motion Array). Et le résultat avec musique me paraît plus “pro” que sans, même si je n’arrive pas à mettre le doigt sur le pourquoi.

A creuser dans les prochains sprints.

Quel format / résolution / frame rate ?

Sujet que je connais très mal et qui me paraissait compliqué, mais qui est en réalité très simple.

La plupart des plateformes d’hébergement de vidéos ont des guidelines et des recommandations (🔗) très claires.

Je suis parti sur :

  • Résolution 1920*1080 (format très standard, niveau de qualité élevé et colle exactement à la résolution à laquelle je screencast mon écran)
  • Frame rate 30 fps (largement suffisant pour des vidéos de présentations)
  • Format Mp4 (recommandé par YouTube)

Quelle plateforme pour héberger les vidéos ?

Légère hésitation dont je me suis vite débarrassé. Go YouTube. Simple. Plus grosse audience. Impact sur le SEO.

Je challengerais peut-être plus tard, mais ça ira très bien pour les premières vidéos.

Quelle thumbnail utiliser ?

= La couverture de la vidéo (= thumbnail = miniature). L’image qui apparaît quand la vidéo est en pause.

Après une rapide recherche sur les bonnes pratiques (là aussi, beaucoup de ressources intéressantes en ligne à ce sujet 🔗), je suis parti sur Canva pour réaliser une image propre.

Autres sujets

J’ai aussi creusé deux autres sujets

  • Comment tracker les vidéos dans Google Analytics ?
  • Comment faire des vidéos live-action propre ? (Comment cadrer, éclairer, améliorer la qualité de l’image, comment être à l’aise devant la caméra, etc.)

Et j’ai appris énormément, mais je n’ai pas encore eu l’occasion d’appliquer. Ce sera pour une prochaine update.

Programme du prochain sprint

Objectif principal : faire 5 nouvelles vidéos (Vidéos 2 à 6)

Objectifs secondaires :

  • faire 1 test de vidéo live action
  • réussir à monter une animation “simple” dans le logiciel de montage
  • formaliser le type de “voix” que je veux pour ces vidéos

La vidéo 2 (“D’où viennent les visiteurs de votre site”) est déjà shootée, ne reste plus qu’à la monter.

J’ai le plan et les slides pour la vidéo 3 (“Hotjar”). Reste à la shooter et à la monter.

Voilà qui conclue cette première (longue) update. Beaucoup d’apprentissage et de découvertes à partager.

La prochaine update devrait être beaucoup plus courte (et plus riche en vidéo).

See Ya Goodbye GIF - Find & Share on GIPHY