Not provided : comment voir ces mots-clés que Google Analytics refuse de donner

Not provided : comment voir ces mots-clés que Google Analytics refuse de donner

Google Analytics est une mine d’or. Marketeur, référenceur, webmaster, chargé de comm’… peu importe votre profil : si vous êtes responsable de près ou de loin d’un site internet, vous savez que Google Analytics est l’un de vos meilleurs amis pour trouver les prochaines améliorations à faire sur le site.

Celles qui apporteront les meilleurs résultats avec le moindre investissement.

Parmi les nombreuses possibilités qu’il offre, Google Analytics vous permet de voir les mots-clés que les internautes ont saisi dans les moteurs de recherche et qui les ont amenés sur votre site.

null

“Rapport Acquisition > Tout le trafic > Canaux” puis cliquez sur la mention “Organic Search” dans la partie droite de l’écran

Et voici les mots-clés qu’ont saisi les internautes dans les moteurs de recherche pour arriver sur le site.

Cette information est extrêmement précieuse

Rendez-vous compte : Google Analytics vous montre, là, en toutes lettres, sur votre écran, les requêtes que de vrais internautes utilisent dans les moteurs de recherche.

Laissez-moi reformuler autrement.

Primo, ce sont des mots-clés qui marchent : qui sont réellement recherchés par les internautes. Et secundo : des mots-clés sur lesquels votre site se place déjà (suffisamment en tout cas pour obtenir des visites). Donc des mots-clés qui ont du potentiel.

A lui seul, cet écran vous offre une foule de possibilités. Vous pouvez vous en servir pour…

  • Mieux comprendre le profil des internautes qui visitent aujourd’hui votre site
  • Découvrir les mots-clés qui vous apportent réellement du trafic
  • Travailler le référencement de votre site sur les mots-clés qui ont le plus de potentiel (ceux pour lesquels vous êtes déjà bien placés, ou peu concurrencés, ou fortement recherchés, etc.) en accentuant vos efforts sur ces termes dans le contenu du site, les meta-balises, vos prochains articles de blog, etc.
  • Optimiser la copy de votre site (les messages, les accroches, les contenus textes, etc.) pour mieux “coller” à l’état d’esprit des internautes qui arrivent sur votre site.
  • Etc.

Et si vous avez configuré au moins un objectif dans votre compte Google Analytics, vous pouvez même identifier les mots-clés qui convertissent le mieux vos visiteurs.

Bref ! Connaître ces expressions vous ouvre déjà de nombreuses portes pour attirer plus de visiteurs et mieux les convertir.

Le problème (évidemment)

Vous avez probablement remarqué qu’une part frustrante des visites organiques apparaît sous un nom qui n’a absolument rien d’un mot-clé : “(not provided)”.

En 2011, Google a mis en place des mesures pour protéger la vie privée des internaute.

Si Fred se connecte à son ordinateur et utilise un moteur de recherche en SSL (=un petit “s” apparaît à la fin de “http” dans la barre d’adresse de son navigateur), alors les mots qu’il va saisir dans la barre de recherche n’apparaîtront pas dans votre compte Google Analytics. Ils seront masqués sous la mention “(not provided)”.

Or, cela touche beaucoup d’internautes. Par exemple, tous les internautes qui utilisent Mozilla Firefox. Ou ceux qui naviguent en étant connecté à leur compte Google (gmail par exemple).

La portion “(not provided)” peut facilement toucher 98% des visites. Dès 2011, plusieurs experts du web annonçait un futur proche où les mots-clés ne seraient même plus visibles. Du tout.

Des solutions ?

Il existe quelques moyens d’en savoir plus sur les mots-clés utilisés par les visiteurs de votre site et de ne pas se contenter du rapport Acquisition > Organic Search.

Par exemple…

#01 Examiner les pages d’atterrissage des visiteurs “not provided”

Créez un nouveau segment “Source de trafic > Mot clé : (not provided)”. Ce segment vous permettra de n’étudier que les visites sur votre site depuis un mot-clé “(not provided)”.

Puis rendez-vous dans le rapport “Comportement > Contenu du site > Page de destination”.

Si je résume : vous avez sous les yeux les pages par lesquelles les “(not provided)“ sont arrivés sur votre site. Pas la panacée, certes, mais en extrapolant un peu, vous pouvez identifier les thèmes et les groupes de contenus qui composent ces “(not provided)”.

#02 La Search Console

La Search Console (anciennement “Outils pour les webmasters”) est un outil complémentaire à Google Analytics proposé par Google.

Pratique pour monitorer la bonne santé d’un site en termes de référencement, mais aussi pour en apprendre plus sur les mots-clés utilisés par les internautes pour arriver sur votre site.

Plus intéressant encore, vous pouvez le relier directement à votre compte Google Analytics (rendez-vous dans le rapport “Acquisition > Search Console” et suivez simplement les instructions).

# 03 Le compte Adwords

C’est bête à dire, mais si vous avez fait des campagnes sous Adwords et que vous avez lié vos comptes Google Analytics et Adwords, vous avez sous la main une autre mine d’information sur les mots-clés.

Tout ça se passe dans le rapport “Acquisition > Adwords > Mot-clé”.

#04 Barre de recherche

Autre technique, toute bête, elle aussi : si votre site offre une barre de recherche, il pourrait être intéressant de zieuter les expressions et mots-clés qu’y saisissent les internautes.

Attention : Google Analytics ne suit pas ces recherches automatiquement.

Il faut aller lui indiquer, dans Administration, quelle est la structure d’url utilisée pour les recherches sur votre site. (Ok, ça parait compliqué écrit comme ça, mais en réalité, c’est hyper simple. N’hésitez pas à zieuter la documentation en français qui explique tout ça très bien sur cette page.)

Hum… vraiment pas terribles ces techniques, non ?

Si. Et il ne s’agit que des techniques “pratiques”.

D’autres approches qui ont vu le jour en 2011 sont encore plus capilotractées. Certains mordus de référencement se sont même amusé à aller décrypter les liens vers leur site depuis les résultats de Google*.

(*Vous avez déjà remarqué que, lorsque vous cherchez votre site dans Google, le lien vers votre site n’est pas l’adresse de votre site, mais plutôt un lien google avec une suite étrange de caractères ? Eh bien certains ont essayé de décrypter ces suites de caractères pour voir si elles pouvaient les aider à obtenir plus d’informations sur leurs mots-clés.)

La vérité est que chercher à tout prix à contourner le “Not provided” n’est peut-être pas la meilleure utilisation de votre temps.

Sans compter que, si votre site à très peu de visites ou est très récent, alors votre compte Google Analytics n’a que très peu d’informations à vous offrir.

Que vous cherchiez simplement à trouver vos mots-clés ou, plus globalement, à optimiser votre site, je vous recommande chaudement d’adopter une approche holistique : plus large, plus complète. De regarder le tout plutôt que les parties.

Alors, que cherchez-vous à faire ?