Qu’est-ce qu’une session sur Google Analytics ?

Qu’est-ce qu’une session sur Google Analytics ?

Rien de très compliqué, vous allez voir.

Commençons par la définition simple.

Google Analytics compte ‘une session’ à chaque fois qu’un visiteur arrive sur votre site, visite une ou plusieurs pages, puis s’en va.

Prenons un exemple…

Fred lance une recherche dans Google, clique sur le premier résultat qui apparaît et arrive sur votre site. La première page lui plait bien, et il veut en savoir plus. Il clique sur le bouton “Accueil” dans le menu. Depuis la page d’accueil, il va consulter une troisième page. Satisfait des infos qu’il a trouvées, il ajoute votre site en favori (pour le retrouver plus tard) et il éteint son navigateur.

Votre compte Google Analytics va donc compter :

  • 1 utilisateur (Fred)
  • 1 session (la série de 3 pages qu’il a vu “en une seule fois”)
  • 3 pages vues

Le même jour, Fred revient sur votre site. Il veut relire la troisième page qu’il a vue plus tôt. Fred clique sur le lien vers cette page depuis la barre de favoris de son navigateur.

Il relit la page rapidement puis s’en va.

Votre compte Google Analytics :

  • ne modifie pas le nombre d’utilisateurs (c’est le même que ce matin)
  • ajoute une session
  • ajoute une page vue.

Ca vous parait clair ?

Ok, alors maintenant, 2-3 précisions importantes (sans elles, vous allez vous demander “pourquoi les chiffres dans mon Google Analytics ne collent pas ?!”)

Google considère que la session s’arrête si votre visiteur est inactif pendant 30 minutes

Elisa tombe sur votre site. Elle commence à regarder quelques pages, puis s’arrête à 12:30 pour déjeuner. Elle revient vers 14H00 et reprend son exploration de votre site.

Google Analytics va compter 1 seul utilisateur mais 2 sessions.

Si le visiteur est inactif pendant plus de 30 secondes, GA considère que la session est terminée.

Comment Google Analytics peut savoir si un utilisateur est inactif ?

Pour que GA fonctionne, vous avez ajouté un bout de code de tracking sur chaque page de votre site. Lorsqu’un internaute charge une page de votre site, ce code est exécuté par votre navigateur qui collecte des informations et les envoie aux serveurs de Google Analytics.

Donc, à chaque fois que l’internaute visite une nouvelle page, le code est à nouveau chargé et c’est comme ça que GA peut “suivre” le visiteur.

“Tiens, ce visiteur a chargé la page 1 à telle heure, puis la 7 à telle heure”.

C’est le fonctionnement par défaut de l’outil : nouvelle page, hop, infos mises à jour.

Mais, en plus de ça, GA obtient des informations à chaque fois que votre internaute déclenche un évènement : une action particulière que Google peut tracker parce que vous avez ajouté un autre bout de code spécifique sur cette page (ou parce que vous avez utilisé Google Tag Manager).

Exemples type d’évènements : téléchargement de PDF, clic sur un bouton, lancement d’une vidéo, etc.

GA considère qu’un utilisateur est inactif s’il ne reçoit aucune information pendant 30 minutes : ni chargement de nouvelle page, ni déclenchement d’un évènement.

Comment changer cette durée par défaut ?

En vous rendant dans le panel d’administration. Dans la colonne “Propriété”, cliquez sur “Informations de suivi” puis sur “Paramètres de session”.

A partir de quand Google considère qu’un visiteur est un “nouvel utilisateur” ?

Lorsqu’un visiteur arrive sur votre site, Google Analytics lui attribue un numéro (composé entre autre d’une suite de numéros aléatoires, de la date et de l’heure) : le Client ID.

Ce numéro est glissé dans un cookie : un micro-fichier enregistré sur l’ordinateur du visiteur. Si l’internaute revient, Google Analytics vérifie la présence ou l’absence d’un cookie avec le Client ID associé.

Le cookie a une durée naturelle de 2 ans. Passé ce délai, le cookie disparaît, et, à sa prochaine visite, l’internaute sera considéré comme un nouvel utilisateur.

Les limites de cette fonctionnalité

Attention, notez que les cookies sont déposés uniquement sur l’ordinateur ET le navigateur qu’a utilisé le visiteur la première fois.

Si ce visiteur

  • nettoie les cookies de son navigateur…
  • revient sur votre site en utilisant un autre navigateur web…
  • revient sur votre site en utilisant un autre appareil (portable, tablette, etc.)…

alors il sera considéré comme un nouveau visiteur.

Raison pour laquelle il faut prendre le nombre d’utilisateurs que vous indique votre compte avec des pincettes.

GA propose bien une option pour configurer le tracking “multi appareil”, mais celle-ci demande un brin de configuration;

Est-ce qu’il vaut mieux compter les Sessions ? Les utilisateurs ? Les pages vues ?

Tout dépend de votre objectif. Ce sont des informations différentes après tout.

Si vous voulez mesurer le taux de conversion par exemple, vous avez peut-être intérêt à mesurer plutôt les utilisateurs ou les sessions, en fonction du type de conversions.

Générer des leads Users
Inscription à la newsletter Users
Utilisation de votre service en ligne Sessions
Login sur votre WebApp Sessions

Pourquoi certains parlent encore de “visites” ?

Abus de langage. Vieux réflexes. J’ai probablement dû faire le même lapsus dans plusieurs des articles de ce blog.

Par le passé, l’interface de Google Analytics parlait sobrement de “visites” et de “visiteurs”, et les termes ont été depuis clarifiés.

Si vous êtes en train de parler de « visites » et que votre interlocuteur vous reprend (« Tu parles de sessions ? De pages vues ? »), vous avez en face de vous :

– soit quelqu’un qui s’intéresse sincèrement à la performance de votre site,

– soit le genre de personne qui vous reprend quand vous dites « des scénarios » (« parce que, en fait, tu vois, on dit « des scenarii »).

Mon conseil dans ce deuxième cas : souriez poliment, reculez doucement sans lui tourner le dos et tâtonnez avec la main pour localiser une sortie derrière vous.

Vous voulez en apprendre plus sur Google Analytics ?

Je propose un guide gratuit à télécharger sur le sujet. En échange, je ne vous demande pas un centime, ni votre email : simplement de répondre à un court sondage anonyme (moins de 3 minutes). Ou de partager le guide autour de vous.

L’article n’a pas répondu à votre question ? Posez-la moi, je vous réponds gratuitement

Vous repartez avec une réponse personnalisée, et moi avec une occasion de compléter cet article.

Poser votre question