Google Analytics c’est quoi ? Je veux dire concrètement ?

Google Analytics c’est quoi ? Je veux dire concrètement ?

Réponse courte ?

Google Analytics, c’est votre meilleur ami si vous avez un site web et que vous voulez que ce site génère plus de trafic. Ou convertisse plus de visiteurs. Ou si vous voulez tout simplement savoir ce qui se passe sur votre site.

Réponse longue ?

Google Analytics est un outil gratuit qui vous permet de comprendre et d’analyser les flux de visiteurs sur votre site.

  • Par quelle page sont-ils entrés sur votre site ?
  • D’où sont-ils venus ?
  • Combien de temps sont-ils restés ?
  • Quelles pages ont-ils vues et dans quel ordre ?
  • Quelles actions ont-ils réalisé ? Ont-ils passé une commande ? Demandé un devis ? Complété le formulaire de contact ?

Toutes ces informations sont vitales car elles vont vous aider à :

  1. Comprendre ce qui marche sur votre site (=> pour en faire davantage et vous concentrer sur ces tactiques)
  2. Détecter des opportunités d’améliorations (=> pour identifier des tactiques que vous n’utilisez pas encore mais qui pourraient bien vous aider)
  3. Monitorer que votre site fonctionne sans problème (=> pour vous assurer que vous ne perdez pas des visiteurs ou des clients à cause d’une bête panne technique)

Au programme de l’article

  • Comment fonctionne Google Analytics ?
  • A quoi sert Google Analytics, très concrètement ?

Dans la suite de l’article, vous trouverez plusieurs liens vers des ressources complémentaires, si jamais vous souhaitez creuser plus en détail chaque sujet.

Vous avez une question à laquelle l’article ne répond pas ? Laissez-moi un commentaire ou envoyez-moi un message et je me chargerai de mettre à jour l’article.

1/ Comment fonctionne Google Analytics ?

Google Analytics est, au départ, un service en ligne (proposé par Google).

Une fois que vous l’avez relié à votre site et que vous l’avez correctement configuré, vous pouvez vous connecter à une adresse en ligne (https://analyticsgooglecom/analytics/web/) et y retrouver une interface qui vous aide à comprendre le trafic sur votre site.

Minute “Relier Google Analytics à mon site” ? Comment exactement ?

Très simple : Google Analytics va vous fournir un bout de code qui est unique à votre compte et que vous allez mettre sur chaque page de votre site internet.

Comment ça, “sur CHAQUE page de mon site” ?

Pas de panique. Il existe aujourd’hui des solutions pratiques pour que le code apparaisse automatiquement sur chaque page de votre site, sans que vous n’ayez besoin d’aller manuellement modifier chacune des pages à la main.

Si vous utilisez un CMS par exemple (un moteur de site, comme WordPress par exemple) vous devriez trouver assez facilement un plugin (une extension) qui le fera pour vous.

Ok. Et ensuite ?

A chaque fois qu’un internaute va se rendre sur l’une des pages de votre site web, votre site va exécuter le code qui compose la page (pour la fournir à l’internaute)… y compris le petit bout de code correspondant à Google Analytics.

Si le même internaute se rend sur une nouvelle page de votre site (en cliquant sur un lien qui relie deux pages de votre site par exemple), le bout de code présent dans cette nouvelle page va s’exécuter à son tour.

Cette série d’activation permet à Google Analytics de retracer le parcours de votre visiteurs.

“Ok, donc il est entré par la page d’accueil à 17h12.

Il a chargé la page ‘Nos tarifs’ à 17h14

Il est revenu sur la page d’accueil à 17h17

Et puis… plus rien. Bon, on peut dire que la session s’est terminée là.”

Dans la foulée, Google Analytics en profite pour récupérer plusieurs informations très utiles auxquelles le navigateur de votre visiteur lui donne accès :

  • Le navigateur utilisé (Internet Explorer, Google Chrome, Mozilla Firefox, etc)
  • Le type de machine (ordinateur, portable ou tablette)
  • La langue par défaut du navigateur
  • Le pays, la région et la ville d’où le visiteur accède à Internet

Et si en plus l’ordinateur du visiteur contient certains cookies (un micro-fichier que certains site internet déposés sur l’ordinateur des internautes pour laisser des informations comme “Ce visiteur est passé par ici, il est intéressé par…”) et que vous avez activé les options dans votre compte Google Analytics qui permettent d’utiliser ces mêmes informations… vous pouvez obtenir des renseignements sur les centres d’intérêt de vos visiteurs ou des données démographiques les concernant (estimation de l’âge, sexe, etc.)

Bref : à partir de toutes ces informations, Google Analytics va être capable de recomposer assez précisément la session de chaque visiteur.

Une session… c’est comme une visite ?

Une session, c’est une série de pages qui ont été vues par un visiteur en une seule fois.

Si Fred se connecte à votre site en entrant par la page d’accueil, puis qu’il consulte la page contact et termine en lisant un article du blog avant de refermer son ordinateur, Google Analytics va compter 3 pages vues, pour un utilisateur, pour une session.

Si Fred revient dans l’après-midi de la même journée et consulte à nouveau la page d’accueil puis deux autres articles de blog, Google Analytics va compter au total pour cette journée : un visiteur (Fred), 2 sessions (celle du matin et celle de l’après-midi), 6 pages vues dont 5 pages uniques (= 5 pages différentes, même si la page d’accueil a été vues 2 fois).

Si cela vous parait encore un peu flou (ou si vous voulez simplement en savoir plus sur ce qui est réellement une session) je vous invite vraiment à lire cet article, car la session est un concept clé à comprendre avant de se servir de Google Analytics : “Qu’est-ce qu’une session sur Google Analytics ?

Ok, maintenant que nous avons vu comment marche Google Analytics, entrons dans le vif du sujet !

2/ A quoi sert Google Analytics, très concrètement

Vous l’avez compris, Google Analytics comprend d’où viennent les visiteurs de votre site, que font-ils une fois qu’ils arrivent sur vos pages et comment est-ce qu’ils sortent de votre site.

Ces 3 informations sont suffisantes pour vous donner une idée de ce qui marche sur votre site et de ce qui ne marche pas.

Voici les trois exemples les plus courants que l’on donne aux débutants pour les aider à comprendre tout le potentiel de Google analytics.

Exemple #01 – Google Analytics vous donne le détail des sources qui ont ramené du trafic sur votre site internet

Vous pouvez donc voir immédiatement quelle est la source qui aujourd’hui amène le plus de trafic. Et donc peut-être vous concentrer sur celle-ci. Où chercher à comprendre pourquoi cette tactique marche si bien auprès de votre audience (et la développer davantage).

Article recommandé : “Utiliser Google Analytics pour comprendre d’où viennent les visiteurs : le guide pas à pas

Exemple #02 – Google Analytics vous permet de segmenter votre audience

(C’est-à-dire d’isoler un groupe précis d’internautes pour analyser leur comportement.)

Il peut s’agir d’isoler les internautes qui viennent d’une région précise. Ou des internautes qui se sont connectés à une période clé. Ou encore des internautes qui sont entrés par une page particulière de votre site.

L’idée est de comparer un segment d’internautes au reste de la population qui visite votre site, pour comprendre pourquoi ce segment en particulier convertit mieux ou moins bien que le reste des visiteurs.

Si vous vous rendez compte par exemple que les visiteurs qui viennent d’une région précise convertissent beaucoup plus que n’importe quel autre type de visiteurs venant d’une autre région de France, c’est qu’il y a probablement quelque chose à creuser ici : votre site réagit particulièrement bien auprès d’une certaine audience, alors si cela vient de l’audience en elle-même, vous devriez peut-être commencer à marketer plus agressivement auprès de cette audience (par exemple à partir de pub payante auprès des internautes qui se connectent depuis cette région).

Si cela vient plutôt du fait que vous avez lancé une campagne justement auprès de l’audience de cette région, cela veut peut-être dire que cette tactique a marché et que vous la tester à présent dans d’autres régions.

Pour en savoir plus sur les segments, consultez cet article : “Les segments dans Google Analytics expliquer en 4 minutes”.

Exemple #03 – Indiquer vos objectifs à Google Analytics pour obtenir des idées d’améliorations

Google Analytics vous permet de déclarer un objectif, c’est-à-dire une action très précise que vous espérez que les internautes vont réaliser sur votre site.

  • Acheter un produit
  • Déposer une demande de devis
  • Prendre contact
  • S’inscrire à la newsletter
  • Cliquer sur une publicité payante
  • Etc.

Peu importe : il s’agit de la raison pour laquelle vous avez consenti à tous ces efforts pour avoir un site internet. C’est cette action des internautes qui fait que le site est rentable pour vous. Au plus il y aura d’internautes qui réalise cette action, au plus vous serez satisfait de votre site internet.

Déclarez donc cette action dans Google Analytics et indiquez à l’outil que c’est cette action en particulier que vous voulez surveiller. Google Analytics va alors s’enrichir de nouvelles informations extrêmement utiles.

Pour commencer, cela vous permettra d’analyser plus finement le trafic que vous recevez : au-delà du volume de visiteurs, quelle est la part de ces visiteurs qui convertissent réellement ?

Vous allez peut-être avoir des surprises et vous rendre compte qu’une source qui vous apporte énormément de trafic (mettons, les réseaux sociaux par exemple) vous apporte en réalité peu de conversions. Et qu’une autre source qui vous apporte jusqu’ici très peu de trafic entraîne en réalité la majorité des conversions.

C’est un signe intéressant qu’il faut peut-être travailler la source avec une faible conversion (pour essayer d’attirer plus de visiteurs via ce canal).

L’article n’a pas répondu à votre question ? Posez-la moi, je vous réponds gratuitement

Vous repartez avec une réponse personnalisée, et moi avec une occasion de compléter cet article.

Poser votre question