Utiliser Google Analytics pour trouver des mots-clés

Utiliser Google Analytics pour trouver des mots-clés

Trouver les mots clés sur lesquels vous voulez que votre site se positionne dans les résultats des moteurs de recherche est probablement l’une des premières choses que vous allez faire, si vous voulez commencer à attirer du trafic.

Google Analytics, dans une certaine mesure, peut vous aider à trouver ces mots clés.

Et, dans cet article, nous allons voir 4 méthodes pour y arriver.

Mais vous devez aussi savoir que Google Analytics n’est pas la seule (ni la meilleure) solution pour identifier ces fameux mots-clés et expressions sur lesquels vous avez tout intérêt à vous placer pour assurer votre référencement.

En fin d’article, on va donc voir quelques solutions alternatives ou complémentaires qui devraient beaucoup vous aider.

  1. Technique #01 – Voir quels mots et expressions ont tapé les visiteurs de votre site dans Google pour arriver jusqu’à vous
  2. Technique #02 – Examiner les pages les plus consultées sur votre site pour en déduire les thématiques qui intéressent vos visiteurs
  3. Technique #03 – Examiner les mots-clés et les expressions que tapent vos visiteurs dans la barre de recherche de votre site
  4. Technique #04 – Relier la Search Console à votre compte Google Analytics
  5. Pourquoi Google Analytics n’est pas la meilleure solution pour trouver des mots clés (et, du coup, que peut-on utiliser à la place)
  6. Les alternatives : utiliser des outils de génération de mots clés
  7. La règle d’or : identifier les mots-clés c’est bien, savoir comment vous allez les utiliser, c’est mieux

Technique #01 – Voir quels mots et expressions ont tapé les visiteurs de votre site dans Google pour arriver jusqu’à vous

Dans Google Analytics, ouvrez le menu “Acquisition”, cliquez sur le menu “Tous les canaux” puis cliquez simplement sur la mention “Organic Search”.

Vous avez à présent sous les yeux une liste des mots clés qui ont été utilisés dans un moteur de recherche par les visiteurs qui ont accédé à votre site.

Comme vous pouvez immédiatement le constater, une grosse part de ces mots clés vous est masqué sous la mention “not provided”.

Sans entrer dans les détails, sachez que cette mesure a été mise en place par Google Analytics il y a plusieurs années sous couvert de “Protéger la vie privée des internautes”.

Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, je vous recommande cet article : “Not provided : comment voir ces mots-clés que Google Analytics refuse de donner”.

Pour les plus pressés, voici la réponse courte : peut-on contourner ce “not provided” ? Non.

Heureusement, il existe d’autres techniques comme on va le voir dans la suite de cet article.

Technique #02 – Examiner les pages les plus consultées sur votre site pour en déduire les thématiques qui intéressent vos visiteurs

Une technique qui peut paraître assez évidente, présentée comme cela, mais qui est mine de rien une incontournable : car elle vous permet de vous faire un ordre d’idée des centres d’intérêt de vos visiteurs.

Google Analytics vous permet d’afficher très rapidement : la liste des pages les plus vues sur votre site (rendez-vous dans le menu “Comportement” > “Toutes les pages du site”), mais aussi la liste des pages par lesquelles les visiteurs entrent le plus souvent sur votre site (rendez-vous dans le menu “Comportement” > “Toutes les pages du site” > “Page de destination”).

Ces deux menus vont vous aider à vous faire un ordre d’idée de ce qui intéresse les internautes qui visitent déjà votre site.

Technique #03 – Examiner les mots-clés et les expressions que tapent vos visiteurs dans la barre de recherche de votre site

Si votre site internet est muni d’une barre de recherche, il est probable que vos visiteurs tapent des mots clés afin de trouver les contenus qui les intéressent.

Ces recherches sont une mine d’or d’information pour vous.

Premièrement, elles vous donnent un ordre d’idée des contenus qui ne sont pas faciles à trouver naturellement sur votre site.

Et deuxièmement, elles peuvent vous inspirer des contenus que vous n’avez pas encore, mais que vous devriez peut-être commencer à créer.

Notez que cette fonctionnalité n’est pas disponible par défaut : c’est à vous de la paramétrer dans Google Analytics pour l’activer. Je vous recommande cette page de la documentation Google pour en savoir plus : “Configurer Site Search”.

Une fois fait, vous pourrez retrouver très simplement l’information qui vous intéresse dans le menu “Comportement” puis dans le sous-menu “Site Search”.

Technique #04 – Relier la Search Console à votre compte Google Analytics

La Search Console (anciennement appelée “Google Webmaster Tools”) est un outil proposé gratuitement par Google et qui vous permet de gérer plus précisément la manière dont votre site apparaît dans les moteurs de recherche.

Cet outil vous donne par exemple des informations sur les erreurs qu’ont pu détecter les robots de Google quand ils ont parcouru votre site. Vous donner de la data sur la vitesse et la régularité à laquelle votre site est indexé. Ou encore vous donner la main sur certains éléments, par exemple les “sitelinks” (ces liens qui apparaissent à côté de votre site, à l’intérieur des pages de résultats de moteur de recherche).

La première étape pour retrouver ces informations directement dans votre compte Google Analytics, c’est de relier votre compte GA à votre compte Search Console. Pour cela, connectez-vous simplement sur le site de Search Console et suivez les instructions qui apparaissent à l’écran.

Une fois fait, vous allez voir que votre compte Google Analytics s’est enrichit de nouvelles informations très intéressantes : à savoir la liste des mots-clés sur lesquels votre site est apparu lorsque des internautes ont fait des recherches dans Google, ainsi que la position moyenne qu’occupe votre site pour certains mots-clés sur la période que vous avez sélectionnée.

Pourquoi Google Analytics n’est pas la meilleure solution pour trouver des mots clés (et, du coup, que peut-on utiliser à la place)

Je suis un grand fan de Google Analytics et je trouve que c’est un outil extrêmement pratique pour comprendre ce qui se passe sur son site internet.

Ceci dit, ce n’est pas la meilleure solution pour comprendre quels sont les mots-clés sur lesquels vous avez intérêt à vous focaliser.

En matière de référencement, Google Analytics va surtout vous fournir le point de départ : vous aider à comprendre et à analyser “qu’est-ce qui fonctionne aujourd’hui en terme de trafic organique”.

💡 Au passage, je vous recommande de consulter cet article si vous voulez en savoir plus sur ce sujet : “Comment se servir de Google Analytics pour le SEO ?

Cette info est importante, mais insuffisante : cela ne vous dit pas par exemple quels sont les mots-clés que vous pourriez exploiter, mais que vous n’exploitez pas encore maintenant. Cela ne vous dis pas non plus quels sont les mots-clés qui vont être difficile à viser parce que vos concurrents sont déjà très bien placés et vont être difficiles à détrôner.

Voici quelques conseils, outils et alternatives pour vous aider sur ces points là.

Les alternatives : utiliser des outils de génération de mots clés

Oui, vous avez bien lu : il existe aujourd’hui des outils dont le seul but est de vous générer des listes de mots clés.

Très simplement, vous leur fournissez un premier mot (on parle de mot “seed” ou “graine” en bon français) et, à partir de ce mot ou de cette expression, l’outil va vous sortir des suggestions de termes activement recherchés par les internautes aujourd’hui.

Vous vous en doutez sûrement, mais certains de ses outils sont gratuits (et plus ou moins limités) tandis que les autres sont payants (et généralement plus puissants et sophistiqués). Au point que certains de ces outils sont capables de vous indiquer une estimation du nombre de personnes qui recherchent chaque mois ce mot-clé. Plus une autre estimation de la difficulté que vous allez avoir à vous placer dans les résultats des moteurs de recherche pour ce mot-clé.

Voici quelques noms pour vous aiguiller dans vos recherches.

Answer the Public

Answer the public est un outil disponible gratuitement qui va vous sortir toutes les combinaisons possibles que propose généralement Google en auto-complétion quand vous commencez à taper un mot dans la barre de recherche

Explications : vous avez déjà remarqué que lorsque vous commencez à taper un mot dans la barre de recherche de Google, le moteur de recherche essaye de devancer votre recherche et vous propose des suggestions de mots-clés ? Eh bien ces suggestions sont appelés le “Google Suggests”.

Answer the Public va tout simplement vous sortir automatiquement la liste de toutes les combinaisons possibles que recommande Google en ce moment sur la base du mot-clé que vous allez lui soumettre.

Tous ces termes du Google Suggest sont de bonnes pistes pour identifier les mots-clés “longue traine” que vous pourriez envisager.

SEMrush

Semrush est un outil extrêmement puissant (à vrai dire presque indispensable si vous avez l’intention de faire du SEO).

Il regroupe à lui seul la quasi-totalité des outils dont vous pourriez avoir besoin pour faire du référencement : qu’il s’agisse de suivre la position de votre site dans les résultats des moteurs de recherche, d’analyser le contenu et le cadre technique de votre site pour détecter des améliorations à apporter… où (et c’est ce qui nous intéresse ici) : de trouver des idées de mots clés.

Non seulement SEMrush est capable de vous suggérer des mots clés à partir d’un mot-clé de départ, mais il sera également capable de vous donner une indication du volume d’internautes qui recherchent chaque mois ce mot-clé. Plus, de vous fournir une estimation de la concurrence que vous allez devoir affronter si vous avez l’intention d’attaquer ce terme.

Mais cela ne s’arrête pas là : SEMrush est aussi capable d’aller scanner pour vous les 10 sites les mieux placés sur les mots-clés qui vous intéressent afin d’en ressortir des conseils très concrets pour vous aider à vous placer sur ces mêmes mots clés.

Par exemple “Quels sont les mots-clés complémentaires qui reviennent le plus souvent dans les 10 sites les mieux classés”. Ou “Quelles sont les meilleures opportunités pour obtenir des backlinks sur ce mot-clé”.

Ubersuggest

Über suggests est un outil qui a beaucoup évolué ces dernières années. A ses tout débuts, il fonctionnait exactement comme Answer the Public : il se résumait à une autre solution gratuite pour vous extraire les combinaisons les plus fréquentes de votre mot-clé que recommandait Google Suggests.

Il a été racheté il y a quelques temps par Neil Patel, le marketer américain bien connu et, depuis, l’outil a fait peau neuve et se lance à la concurrence de SEMrush avec un tarif extrêmement attractif (et donc, bien entendu, moins de fonctionnalités et à priori une précision qui n’est pas aussi fine que celle que peuvent offrir des outils comme SEMrush).

C’est un trade-in / trade-off qui peut être très intéressant si vous n’avez pas de budget aujourd’hui.

Bien d’autres outils existent évidemment : à vous de faire le tri dans ceux qui sont pertinents pour votre activité… en fonction des résultats que vous avez l’intention d’attendre et de votre budget.

Si vous voulez plus de visibilité sur les outils qui existent, je vous invite à consulter cet excellent article rédigé par Brian Dean du site Backlinko (l’article est en anglais mais les noms d’outils devrait déjà vous aider) : “SEO Tools: The Complete List (2020 Update)”.

La règle d’or : identifier les mots-clés c’est bien, savoir comment vous allez les utiliser, c’est mieux

Pour être 100 % transparent avec vous : je me méfie de plus en plus du concept de mots-clés.

Il y a 5 ou 10 ans, la situation était ridiculement simple.

On commençait par identifier les mots-clés qui avaient le plus de chance d’attirer les visiteurs que l’on ciblait.

On regroupait ensuite les mots clés qui étaient suffisamment proches (en terme de sens) pour mériter d’être traités sur une même page : par exemple, les variations d’orthographe ou les synonymes ou encore les tournures très proches.

  • “Utiliser Google Analytic pour le référencement”
  • “Google Analytics et SEO”
  • Etc.

Puis on se chargeait de créer un contenu qui utilise ces mots et qui soit utile à l’internaute.

La situation a bien évolué depuis et les moteurs de recherche (Google en tête) sont bien plus puissants et capables de faire le lien entre des concepts proches, même si les bons mots n’ont pas été utilisés.

Un exemple : j’ai créé en 2017 sur ce même blog un article qui était centré autour du mot clé “guide d’utilisation Google Analytics”.

Parce que, premièrement c’était un sujet sur lequel j’avais envie de prendre la parole. Et deuxièmement, j’avais repéré un certain volume de recherche autour de ce mot-clé avec, il faut l’avouer, très peu de concurrence sérieuse à l’époque.

Aujourd’hui, cet article est le plus lu sur le blog et pourtant quasiment aucun trafic ne m’arrive depuis le mot-clé visé au départ. Voici quelques-uns des mots-clés qui attirent réellement du trafic sur ce même article.

  • google analytics pdf
  • exercices web analytics
  • google analytics en français
  • formation google analytics pdf
  • apprendre google analytics
  • cours gratuit google analytics
  • Cours pour optimiser un site internet pdf
  • documentation google analityc
  • google analytics mode d’emploi PDF
  • google analytics pour les nuls

Comme vous pouvez le voir ces mots clés sont très différents du mot-clé original.

Ce qui est surprenant, c’est que je n’utilise même pas certain de ces mots dans la page ou dans le .pdf associé.

C’est parce que le référencement est aujourd’hui moins une question de mots-clés que d’intention de recherche.

Si vous voulez que votre site apparaissent dans les résultats de Google, l’important est que vous apportiez un contenu de qualité qui fournisse une réponse utile, pratique et utilisable aux internautes qui ont une intention de recherche en commun.

Et cette intention de recherche peut se traduire par des mots-clés très différents.

Je simplifie au maximum la situation, mais si vous devez retenir quelque chose c’est que la priorité n’est pas tant d’identifier les mots clés : la priorité est de comprendre l’intention de recherche des internautes.

Les mots-clés et le volume de recherches associé peuvent vous aider à cerner les intentions de recherche, mais il ne sert à rien de coller à la lettre au mot-clé utilisé.

Je n’ai ni la recherche, ni la data suffisante pour vous l’affirmer, mais c’est en tout cas une conviction personnelle : cette approche par mot-clé ne fonctionne plus et c’est réellement l’intention de recherche qui mérite toute notre attention.

L’article n’a pas répondu à votre question ? Posez-la moi, je vous réponds gratuitement

Vous repartez avec une réponse personnalisée, et moi avec une occasion de compléter cet article.

Poser votre question