Apprendre Google Analytics (version courte et version longue)

Apprendre Google Analytics (version courte et version longue)

Je le répète souvent : Google Analytics propose un certain nombre de fonctionnalités pointues et complexes… mais il offre aussi une batterie d’options simples et accessibles.

Or, ces dernières peuvent vous apporter beaucoup sans exiger de vous un doctorat en statistiques et analyse des données.

L’idée de cet article est de vous guider rapidement à travers les principales options de l’outil afin que vous puissiez plus facilement vous repérer par la suite.

Puis, dans l’article suivant, je vous montrerais comment identifier les informations que vous devriez aller y chercher.

Les principales zones de votre écran

Lorsque vous lancez Google Analytics, le premier écran qui apparaît est composé de 3 zones. Des zones que vous allez retrouver 90% du temps.

Les principales zones de l'interface de Google Analytics

1/ La barre horizontale tout en haut de votre écran vous permet de naviguer entre les Propriétés et les Vues

(Nous en reparlerons plus tard, mais, pour simplifier, imaginez qu’une Propriété est l’une des entreprises ou des marques que vous gérez, tandis que les Vues en sont ses supports online : le blog, le site, une landing page, un mini-site, etc.)

2/ La barre latérale à gauche de votre écran vous permet de naviguer entre les différents Rapports.

Chaque Rapport est un angle de vue sous lequel analyser les données de votre site. Vous pouvez par exemple y retrouver :

  • Les principales sources de visiteurs (Acquisition > Vue d’ensemble)
  • Le pourcentage de visiteurs qui se connectent depuis un appareil mobile, une tablette ou un ordinateur de bureau (Audience > Mobile > Vue d’ensemble)
  • Les pages les plus populaires (Comportement > Contenu du site)
  • Etc.

3/ Le reste de votre écran affiche tout simplement le contenu du rapport que vous avez sélectionné. Plusieurs options vous permettent de manier les données pour les explorer sous un autre angle.

A première vue, les écrans peuvent paraître très différents d’un rapport à l’autre, mais vous verrez qu’un grand nombre d’options et de principes reviennent.

Les rapports qui devraient vous intéresser

Commençons par un petit tour des différents rapports disponibles… et de ce qu’ils peuvent vous apporter.

Temps réel

Quoi : Exactement ce que son nom indique.

Pourquoi : Pratique pour tester un nouveau code de tracking installé sur le site, monitorer le trafic en cas de pic d’attention (couverture par les médias, etc.) ou encore suivre l’intérêt pour les nouveaux contenus que vous publiez.

Audience

Quoi : Les informations clés sur les profils de vos visiteurs.

Pourquoi : Comprendre vos visiteurs est la base en marketing, en communication et en conception d’interface. Si vous voulez obtenir des résultats, vous n’avez pas d’autres choix que de prendre le temps d’analyser et de mieux cerner vos cibles.

Ce rapport vous aide à comprendre les conditions dans lesquelles les visiteurs naviguent sur votre site, leurs particularités ou encore les points communs entre les internautes qui convertissent ( = qui réalisent l’action que vous attendez d’eux sur votre site : remplir le formulaire de contact, afficher votre numéro de téléphone, acheter un produit, explorer des pages qui montrent une intention d’achat, etc.).

Exemples :

  • De quelles ville, région ou pays se connectent nos visiteurs ?
  • Quels sont l’âge, le sexe et les centres d’intérêts de nos visiteurs ?
  • A quelle fréquence l’internaute type visite-t-il notre site ?

Acquisition

Quoi : Comment les internautes découvrent et se rendent sur votre site.

Pourquoi : Attirer plus de visiteurs et de trafic est un enjeu de poids pour une majorité des sites web. Mais même si ce n’est pas votre cas, vous avez besoin de comprendre ce qui se passe sur votre site : ne serait-ce que pour réagir en cas de changement brutal dans le trafic ou pour comprendre le contexte de l’internaute afin de lui proposer une expérience cohérente lorsqu’il arrive sur le site.

Exemples :

  • Quelles sont les principales sources de trafic ?
  • Lesquelles nous envoient le trafic le plus qualifié ?
  • Quels sont les mots-clés sur lesquels nous pourrions améliorer notre référencement ?
  • A quels contenus s’attend le visiteur qui arrive sur notre site ? Quels messages devrions-nous utiliser pour l’accueillir ?

Comportement

Quoi : Comment les visiteurs du site interagissent-ils avec les contenus.

Pourquoi : Cela vous permet à la fois d’améliorer l’existant, de comprendre ce qui intéresse vos visiteurs (= opportunités à développer) et de mesurer la performance de vos contenus.

Exemples :

  • Quelles sont les pages les plus consultées ?
  • Lesquelles nous font perdre des visiteurs ?
  • Combien d’internautes téléchargent notre étude de cas / lisent la vidéo / interagissent avec le contenu X ?

Conversion

Quoi : Quelle est la capacité du site à “Convertir” les visiteurs, c’est à dire à leur faire exécuter l’action que nous attendons d’eux.

Pourquoi : Tout site internet a été lancé avec un objectif. Vous avez investi du temps et du budget parce que vous en attendez un retour. Des prises de contact par un visiteur intéressé par vos services. Les coordonnées d’un internaute potentiellement intéressé, que votre commercial pourra recontacter. La vente directe de vos produits ou de vos services. Etc.

La question paraît bien plus simple en “marketing” et en “ecommerce” qu’en “communication” dans le sens traditionnel du terme (site institutionnel, mini-site informatif, site vitrine lancé sans objectif de générer des leads ou des prises de contact…).

Mais en réalité, votre site institutionnel ou votre mini-site d’information ont eux aussi été lancés dans un objectif précis : Informer. Et il existe des moyens de mesurer ce succès.

Les contenus des rapports

Lorsque vous naviguez de rapports en rapports, vous allez retrouver certaines options d’un écran à l’autre.

La plupart sont assez simples et leur nom parle de lui-même.

  • Régler la période étudiée (voire comparer 2 périodes)
  • Exporter les données (pratiques pour du reporting)
  • Etc.

Certaines, comme les segments, sont un peu plus complexes et méritent un article dédié.

Enfin, d’autres vous demanderont peut-être quelques essais pour bien en comprendre la portée, mais vous seront aussi très utiles : recherches avancées, dimensions principales et secondaires….

Je consacrerai des billets dédiés à ces options, mais en attendant, je vous propose de rentrer dans le vif du sujet avec l’article suivant : “Quelles informations aller chercher dans mon compte Google Analytics ?

L’article n’a pas répondu à votre question ? Posez-la moi !

Vous obtiendrez une réponse personnalisée gratuitement, et moi, de mon côté, j’en profiterai pour compléter cet article.

Il vous suffit simplement de poser votre question en commentaire en-dessous de l’article, ou de passer par la page de contact du site.

Vous voulez en apprendre plus sur Google Analytics ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *